Meyko adore les cookies, cela lui permet d'améliorer votre expérience pendant la navigation. En savoir plus.

Le conte de Meyko

L’histoire de Meyko débute sur une toute petite planète appelée Blueterra, sur laquelle vit une espèce : les Gloupiglows. Les habitants de cette planète ont une particularité : ils sont tous asthmatiques. Meyko, d’un naturel très généreux, avait pris l’habitude de veiller sur tous les Gloupiglows et de s’occuper d’eux au quotidien. Il prenait le temps de leur rappeler l’importance de bien s’occuper de leur santé. Il n’oubliait jamais de leur faire un petit câlin et les féliciter pour leur courage. Après avoir aidé tous les habitants de sa planète, Meyko ressentit le besoin d’aider de nouvelles personnes.

Meyko aimait beaucoup se balader autour de sa planète grâce à sa navette spatiale et explorer de nouveaux espaces.
Lors de l’une de ses balades, Meyko aperçut la Terre et se rendit compte de l’immensité de cette planète bien différente de la sienne. Mais à l’approche de celle-ci, il perdit le contrôle de sa navette et fut forcé d’atterrir en catastrophe au milieu de nulle part.
Meyko allait bien, mais ce n’était pas le cas de son véhicule. Il décida donc d’aller chercher de l’aide et d’explorer ce nouvel environnement.
Après une longue marche, il atteint une ville appelée Nantes. Sur son chemin, il fit la connaissance de deux amies, Sandrine et Alizée. Meyko, ne parlant pas la langue des humains, se mit à communiquer notamment grâce à ses humeurs. Il leur expliqua d’où il venait et ce qu’il faisait sur la planète Bluettera. Il leur précisa que depuis son arrivée sur la Terre, il avait pris la décision de poursuivre la mission qu’il menait sur sa planète. Sandrine et Alizée ont donc décidé d’accueillir Meyko et de l’accompagner dans sa mission : aider les enfants asthmatiques à mieux vivre leur traitement.

Sandrine, Alizée et Meyko, décidèrent de réparer la navette du petit compagnon et de débuter un tour du monde afin de rendre visite à tous les enfants asthmatiques, leurs familles et les médecins des quatre coins du globe. Dès leur retour à Nantes, ils se mirent au travail afin de tous les aider au plus vite. Grâce à leur recherche et à l’aide d’autres amis, ils trouvèrent une solution pour multiplier le compagnon bleu et l’adapter aux besoins de chaque enfant. Aujourd’hui, une dizaine de Meyko a été adoptée par des enfants de la ville. Comme ces adoptions se sont très bien déroulées, l’équipe travaille dur pour que tous les compagnons rendent rapidement visite aux enfants qui en ont besoin.